Tests effectués sur nos masques

Lorsque nous avons commencé à fabriquer nos masques en mars, nous ne savions que très peu de choses sur le Covid-19 et les avantages des masques en tissu dans des contextes non médicaux – énormément de controverse a suivi quant à savoir ceux-ci devaient être introduits dans les lieux publics. Pour nous, cette conversation se devait d’inclure des recherches sur les meilleurs matériaux et conception possibles ainsi que sur le degré de protection que des masques en tissu bien faits seraient susceptibles d’offrir.

Nous développons des tissus sur mesure depuis 26 ans et nous avons mis à profit cette expérience ainsi que toutes les informations que nous avons collectées sur Internet pour concevoir nos modèles de masques. Nous savions qu'ils étaient bien faits, mais nous voulions pouvoir évaluer leur performance par rapport aux masques chirurgicaux jetables.

Des tests appropriés sont effectués par quelques institutions spécialisées peu nombreuses et nous avons donc envoyé nos masques pour être testés par Nelson Labs à Salt Lake City, États-Unis, un fournisseur mondial de premier plan de tests de laboratoire et de services de conseil d'experts pour MedTech et diverses sociétés pharmaceutiques. Nous avons attendu cinq semaines et le 27 mai, nous avons enfin obtenu les résultats de nos tests et nous sommes ravis de les partager.

PDF des résultats des tests officiels de Nelson Labs ici.

Pour vous aider à comprendre ces résultats, voici quelques liens avec de plus amples informations:

Qu'avons-nous testé: l’efficacité de la capacité de filtration de nos masques en fonction du blocage des particules dans l’air et de l’empêchement de leur pénétration dans le masque. Cette méthode de test a été spécialement conçue pour mesurer l'efficacité de filtration bactérienne des masques médicaux.

Comment l'avons-nous testé: Nos tests ont été effectués conformément à la norme ASTM F2101 - 19 et BS EN 14683: 2019, qui spécifie la construction, la conception, les exigences de performance et les méthodes d'essai des masques médicaux destinés à limiter la transmission d'agents infectieux du personnel aux s patients lors d'interventions chirurgicales et d'autres contextes médicaux ayant des exigences similaires. 

Le test a été effectué avec l'intérieur du masque facial médical en contact avec l’agent bactérien. Les particules dans l’air étant dirigées vers le côté du visage et vers le côté doublure du sujet test, permettant ainsi d'évaluer l'efficacité du filtrage à la fois des particules dans l’air générées par le patient et celles générées par le porteur du masque. 

Il s'agit d'un test médical de haut niveau. 5 masques ont été comparés, ce qui a permis d'obtenir un résultat moyen et les tests ont pu garantir la cohérence des performances de tous nos masques.

Quels sont les résultats: Les résultats indiquent que nos masques sont efficaces à 77%, ce qui est à l'extrémité supérieure de la performance des masques en tissu, les masques chirurgicaux commencent à 70% et les masques N95 offrent une protection de 95 à 99%.

A propos de l'ajustement: L'une des raisons pour lesquelles les masques en tissu ne peuvent pas offrir le même niveau de protection élevé que les masques médicaux est la qualité d'ajustement. Nous avons conçu nos masques en veillant à ce qu'ils soient confortables à porter dans un environnement de travail. Ils ne sont pas destinés à être utilisés comme des dispositifs médicaux ou à être portés dans des environnements à haut risque, mais nous pensons qu'ils sont utiles pour gérer le risque d'infection dans les établissements de spa ou d'accueil. Les tests suggèrent qu'ils offriront un bon niveau de protection et aideront à protéger à la fois le personnel et les clients. Les masques en tissu offrent des avantages supplémentaires en termes de durabilité grâce à leur aspect réutilisable, limitant ainsi les coûts et réduisant les déchets environnementaux.

Nos masques en tissu sont fabriqués dans des matériaux de haute qualité et sont garantis pour un minimum de 25 lavages. Ils sont constitués de trois couches de tissu, l'une étant une couche non tissée d'entoilage pour la filtration de l’air.